Les règles du futsal

Cet article donne un aperçu ou un rappel des principales règles qui régissent le futsal. Une mise au point nécessaire pour tous les joueurs et entraineurs qui débutent dans la pratique. A maitriser totalement ! Connaitre les règles c’est maitriser le jeu !

Les principales règles du futsal

 

Terrain

La longueur du terrain est de 38 à 40 mètres. La largeur, quant à elle, doit être de 20 mètres. Il faut que le plafond soit à 7m minimum de la zone de jeu. Les lignes de jeu doivent être blanches et font parties du jeu. Les buts mesurent quant à eux 2m*3m et ont des poteaux ronds dans l’idéal. La zone officielle est complétée par deux zones de remplacement avec deux bancs de
remplaçants, deux zones techniques et enfin un espace pour la table de marque du chronométreur, quatrième arbitre et délégués.

La pratique Française s’adapte à ses installations, bien souvent des espaces multisports où les lignes multicolores se chevauchent. Cependant les dimensions FIFA sont garanties, de 38 à 42 m de long contre 20 à 25 de large. Certains championnats de district autorisent un temps adapté à 2*25mn continuent dans des salles sans tableau d’affichage. Cependant la fédération propose depuis quelques années un classement de ses salles en fonction du niveau de pratique garantissant ainsi des espace de jeu correspondant aux lois du jeu FIFA pour ses niveaux nationaux.

Ballon

Il doit être en cuir ou de toute autres matières adaptées et possède un rebond caractéristique. Il rebondit moins qu’un ballon de football et est plus petit, sa circonférence doit osciller entre 62 cm et 64 cm. Sa masse ne doit pas varier au-delà de 440 grammes au plus et 400 grammes au moins au coup d’envoi du match. La pression du ballon doit être de l’ordre de 400-600 g/cm2.

Les championats nationaux Français sont disputés avec les ballons Nike, équipementier de la FFF. La marque Select, également leader en Handball, s’impose dans les championnats professionels étrangers tandis qu’Adidas conserve l’exclusivité des compétitions FIFA et UEFA.

Joueurs

Les matchs se jouent entre deux équipes, celles-ci doivent etant composées de 4 joueurs de champs et d’un gardien de but. L’équipe peut compter jusqu’à 7 remplaçants, dont les permutations sont illimitées durant la rencontre. Un joueur peut rentrer et sortir du terrain autant de fois qu’il le souhaite durant le match. Les remplacements peuvent être effectués à n’importe quel moment du jeu (temps morts exceptés donc) à condition que le remplacé sorte avant que le remplaçant ne pénètre sur l’aire de jeu et que remplacement se fasse dans la zone prévue.

En France, depuis l’utilisation de la FMI (feuille de match informatisée) dans la plupart des compétitions, le capitaine est obligé de débuter la rencontre. En D1, les joueurs de l’effectif sont affectés un à maillot précis portant le nom du joueur et un numéro  de 2 à 11 ou 13 à 20, le 21 étant réservé à un joueur appelé de dernière minute.

Gardien

Le gardien peut se déplacer sur l’ensemble du terrain et prendre part au jeu. Il dispose par contre d’un temps limité à 4 secondes pour effectuer son dégagement à la main ou sa passe au pied dans sa propre partie de terrain. De même, il n’aura pas le droit d recevoir une seconde fois le ballon tant que l’adversaire n’aura pas touché le cuir. Ces deux règles disparaissent s’il reçoit le ballon dans la moitié de terrain adverse.

5 couleurs de maillots sont indispensables sur le terrain, une pour chaque gardien, une pour chaque équipe de joueurs et une pour les arbitres. Une équipe souhaitant évoluer en Power play devra fournir, au joueur remplaçant le gardien initial, un maillot de la même couleur. En D1 Française, les gardiens ne peuvent porter que les numéros 1, 12 ou 20.

Temps de jeu

Le match se dispute en 2 mi-temps de 20 minutes chacune (en temps effectif) avec une pause entre les deux périodes, qui ne doit donc excéder les 15 minutes.  Le chronomètre est arrêté dès que le ballon se trouve hors du terrain ou que le match est interrompu. Il est de nouveau enclenché seulement après la reprise du jeu. Les équipes ont droit à une minute de temps mort non cumulable, dans chacune des deux périodes. Ce temps mort ne peut être demandé que si l’équipe est  en possession du ballon.

En cas de prolongation, aucun temps mort suplémentaire n’est possible. Les règlements varient selon les niveaux et les compétitions en ce qui concerne l’utilisation des prolongations ou l’application directe de tirs aux buts pour départager les équipes à égalité à la fin du temps réglementaire des matchs hors championnat.

Touches

Les touches se font exclusivement au pied. Le ballon est immobile sur la ligne ou jusqu’a 25cm à l’extérieur du terrain, le frappeur devant avoir un pied sur la ligne ou à l’extérieur du terrain et ayant jusqu’a 4 secondes pour frapper le ballon une fois toutes les conditions réunies pour jouer.

Le ballon est considéré en jeu dès lors qu’il se trouve totalement dans le terrain.

 

Arbitrage 

Quatre arbitres sont nécessaire à l’encadrement d’une rencontre. Un arbitre principal et un arbitre secondaire présents sur les deux lignes des longueurs du terrain. Un arbitre assistant assure entre autres la fonction principale de comptabiliser les fautes des deux équipes. Un quatrième arbitre dit chronométreur assure quant à lui la gestion du temps de jeu.

Trois arbitres sont le plus souvent désignés pour officier dans les championnats nationaux Français. Un officiel bénévole du club recevant assure la fonction complémentaire de gestion du tableau de marque (fautes, buts, cartons). Un délégué FFF complète l’équipe et assure, entre autres, pendant le match, la gestion des bancs de touche. Le règlement de la coupe nationale ne prévoit, hors finale, que deux arbitres, la table étant gérée, conjointement, par deux licenciés des équipes en présence.

Fautes

N’importe quelle faute précédant un coup de sifflet entraîne un coup franc direct ou indirect (seule les fautes directes sont cumulées). Le quatrième arbitre signale systématiquement la 5ème faute collective directe.  la suivante entraînera automatique un jet franc aux 10 mètres sauf si la faute a été commise entre la ligne des 6m et le point des 10m, le coup franc pouvant alors être exécuté plus près du but.

Les fautes sont remises à 0 à la mi temps. En cas de prolongation par contre, les fautes cumulées de la seconde mi-temps conservent  leur validité, les fautes commises par la suite venant s’y ajouter.

Particularité du Futsal, si un joueur est expulsé sur carton rouge, il peut tout de même être remplacé par un autre joueur au terme des deux minutes de pénalité (qui accompagnent toujours un carton rouge). Si l’équipe concernée encaisse un but en infériorité numérique, le remplaçant peut alors entrer sur le terrain avant que les deux minutes ne soient écoulées.

Ressources :

Lois du Jeu FIFA (Dernière mise à jour)

Modalités applicables au Championnat D1 FFF 2017-2018

 

Depuis plus de 15 ans, j'apprends, j'applique, j'échange au maximum pour améliorer sans cesse mon approche de la gestion de groupe. Avec ce site, je propose d'apporter le maximum d'informations aux entraîneurs à la recherche de supports pour devenir plus efficaces.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *